Les travaux brodés se sont faits très rares ces derniers temps mais un profond besoin de m'occuper l'esprit et d'en limiter le vagabondage sur des chemins obscurs a remis les petites croix au programme de mes soirées.
Sous quelle forme  ? Celle d'une babiole qui ne sert strictement à rien, si ce n'est à me faire plaisir et à apporter une touche de chaleur dans notre cocon.

D'après ce superbe ouvrage de Véronique Maillard : Lettres_anciennes
"Lettres anciennes entrelacées à broder au point de croix" - Editions MANGO PRATIQUE, j'ai réalisé ce coussinet brodé de nos initiales P et F :

Coussinet_PF

Il ornera un pied de lampadaire qui est en cours de restauration afin qu'il s'intègre harmonieusement à notre nouvelle déco.

(Pourquoi il n'y a pas de N ? Tout simplement parce que Nelly, c'est mon deuxième prénom ).

Tissu rayé du "Suédois" / Coeur en feutrine Eurodif

Serai-je à nouveau dépendante de cet anti-stress ? Il y a des chances. Un autre ouvrage a pris le relai, moins futile celui-ci, un tantinet plus "kitsch" certes, mais j'assume. J'ai craqué pour cette revue qui regroupe plusieurs grilles de Véronique Enginger dont j'aime particulièrement le style.

EM_Kouglopf_3

La première a être transposée sur la toile fait honneur à une spécialité de ma région adoptive, je ne pouvais pas laisser passer ça...

              Kougelopf 

Ce galon "Kouglopf" ornera prochainement un nouvel essuie-mains.

Vu le nombre d'ouvrages proposés dans la revue, il se pourrait que mes soirées d'hiver aient trouvé leur programme.

Côté tricot, un petit aperçu de mon LONGORIAMOI (remake d'Eva : voir précédent post) en pièces détachées. La fin approche... ira, ira pas... suspens ?

Longoriamoipuzzle


Je sais qu'elle passe régulièrement par ici alors, pour finir, j'adresse ces dernières lignes à ma plus fidèle lectrice, ma belle-maman, pour qu'elle n'oublie pas que je l'aime, je pense à elle et je la soutiens dans la bataille qu'elle s'apprête à livrer contre la maladie.

Faut-il qu'une nouvelle nous bouleverse pour avoir un déclic et réellement prendre conscience qu'on ne maîtrise finalement qu'une infime partie de notre vie et réaliser que l'importance que nous accordons aux petits tracas quotidiens est souvent démesurée  ?

Je vous souhaite à toutes un bon week-end . A très bientôt.