Printemps oblige (enfin, il faut y croire), les nids d'oiseaux sont de retour. Mais, point de nid d'hirondelles, de merles ou de mésanges ;  j'ai mieux à vous montrer.

Les oiseaux en question sont juste un tout petit peu plus grands, genre... faucons. Carrément, nous avons un nid de faucons crécerelle au dessus du garage !  Quelques photos prises il y a 3 semaines... quand il faisait BEAU ! Gggrrr !

       Faucon_cr_cerelle__3_
Faucon_cr_cerelle__1_
Faucon_cr_cerelle__2_
Faucon_cr_cerelle__5_
Faucon_cr_cerelle__4_
Faucon_cr_cerelle__7_
Faucon_cr_cerelle

Plutôt impressionnantes ces bêtes, même le chat se fait tout plat dans l'herbe quand elles piquent vers le nid... c'est dire.
Si vous désirez en savoir un peu plus sur cette espèce vous pouvez cliquer  LA.

Parenthèse ornithologique fermée, j'en reviens à mon petit train train de tricoteuse.

Il n'avance pas bien vite mon train. Murier est terminé, mais il est encore en pièces détachées. Le froid de ces derniers temps ne m'encourage pas à passer au stade de la couture.

Fleur_de_Murier_Puzzle

Mais la météo n'est pas la seule incriminée dans mon retard. A force de faire des grannies au crochet qui se transforment en marque-pages ou autre bande décorative pour essuie-mains...

                       MP_crochet_granMP_crochet_gran_1
                                           EM_Gran
... j'ai eu envie de passer à l'a vitesse supérieure et me suis lancée dans la confection du boléro au crochet de BDF 09/10.

ScreenShot148ScreenShot149

Modèle n° 146 - Bergère de France Création 09/10 - Coton mercerisé - Crochet n° 2

Ce modèle pourtant destinée aux crocheteuses  qualifiées n'est réalisé qu'avec une succession de mailles en l'air, brides, doubles brides et autres mailles serrées et coulées,  visiblement rien d'insurmontable pour la novice en la matière que je suis.

Voici l'avancée de My first one, comme son nom l'indique, mon tout premier vêtement au crochet :
   
             Bol_ro_146_1Bol_ro_146_2

 Bol_ro_146_4Bol_ro_146    
      Jusqu'à ce stade, il ressemble plutôt à un napperon géant (moi qui ai les napperons en horreur)....

                                Bol_ro_146_3 
                                 ... mais non, c'est bien un boléro. Il a l'air plutôt bien parti, non ?

Plutôt récalcitrante aux ouvrages au crochet, je me surprends à apprécier cette technique. En revanche, faute de temps pour pouvoir m'y atteler comme je le voudrai, cet ouvrage avance à tout petits pas. Pour l'instant, il me faut au bas mot 45 min par tour, mais le nombre de mailles augmente à chaque nouveau tour... Donc, d'après mes calculs savants à la louche, il me reste encore environ 23 heures de travail soit, à raison d'à peine 30 - 45 min par jour, euuhhh,  je préfère ne plus compter..... J'espère néanmoins qu'il pourra être prêt pour le début de l'été, ma petite robe à bretelles l'attend avec impatience.

Du coup, plus de broderie ni de tricot au programme, mais ce n'est que partie remise.

Bon week-end à toutes et à très bientôt.